La sage femme en libéral , une aide précieuse avant et après la grossesse.

IMG_0745

J’ai eu des difficultés à savoir vers qui m’orienter durant ma première grossesse                Première déconvenue, ma gyneco overbookée ne faisait pas les suivis grossesse. Je me suis donc fait rapidement suivre à la maternité mais j’étais un peu perturbée de voir à chaque fois une sage femme différente. Les rendez-vous étaient à la chaine  et je ressentais une certaine frustration de ne pas pouvoir m’exprimer sur mon vécu de grossesse. L’idée n’est pas de critiquer le personnel de l’hôpital qui fait de son mieux mais qui travaille dans des conditions difficiles (sous effectif…). Personne ne m’avait non plus expliqué quel était le rôle de la sage femme. Je vais donc vous en dire un peu plus.

Le rôle de la sage femme pendant la grossesse : 

La sage femme nous examine durant les  visites obligatoires avant l’accouchement.         C’est aussi souvent une sage femme qui nous accouche. Enfin, elle assure le suivi post grossesse.  Je ne savais pas non plus en quoi consistait ce fameux suivi. Alors Je vais tout vous dire !

 Le rôle de la sage femme après l’accouchement :

Tout d’abord il faut savoir que dans de nombreuses maternités les séjours sont courts (environ 2 nuits). Les hôpitaux organisent  un suivi à la maison par une sage femme qui vient vérifier que maman se remet bien de l’accouchement et que tout roule aussi pour bébé.  La sage femme fait un petit prélèvement au bébé qu’elle envoie au labo pour vérifier qu’il n’est pas atteint de maladie. Alors je lui dis adieu à ma copine sage femme après la visite post accouchement? Ben non, parce que deux mois plus tard c’est partie pour la rééducation du périnée (vous pouvez aussi choisir un Kiné). Encore une fois je n’étais au courant de rien ! donc petit retour sur la rééducation du périnée!

La rééducation du périnée

La réeducation du perinée vous est prescrite par la maternité si besoin, il s’agit souvent de 10 séances remboursées par la sécu. Vous devez vous renseigner sur les méthodes utilisées soit le biofeedback soit la méthode manuelle, parfois les deux. Personnellement après avoir testé les deux, je préfère la manuelle (qui l’aurait cru!) Eh oui je n’aime pas trop faire des jeux vidéos en contractant mon périnée ! Autant vous dire que vous devez vous sentir à l’aise avec votre sage femme car vous allez la voir souvent! Elle entrera vraiment dans votre intimité la plus profonde. C’est aussi à elle que vous allez parler de vos premiers moments de vie avec bébé, et des questionnements vous en aurez des tonnes  (allaitement, développement du bébé…).  Avec son réseau la sage femme  peut vous orienter vers des professionnels compétents (ostéopathes , acupuncteur…) . Voilà qui rassure la jeune maman en quête d’informations!

Mon expérience : 

Donc durant ma première grossesse j’avais vu un nombre incalculable de sage femmes! Ne voulant pas revivre cette situation, je m’y suis pris autrement pour ma deuxième grossesse. J’ai rencontré ma sage femme avant mon accouchement. Sachez que vous pouvez effectuer les séances de préparation à l’accouchement avec une sage femme en libéral (prise en charge par la sécu). J’ai fait des séances de préparation classique en collectif à l’hôpital, je trouve ça bien pour s’approprier les lieux, c’est quand même l’endroit où l’on accouche ! J’ai aussi bien aimé y rencontrer d’autres futures mamans! Puis dans un  second temps ,j’ai fait des séances en individuel avec une sage femme en libéral que j’ai choisie. J’ai trouvé ses coordonnées sur le site de l’ordre des sages femmes. Je trouvais  intéressant de pouvoir échanger avec elle en individuel sur des sujets dont je n’avais pas forcement envie de parler devant d’autres mamans. Ensuite, J’ai gardé cette sage femme en suivi post accouchement. Lorsque l’hôpital a organisé mon retour à domicile, j’ai indiqué que j’avais déjà une sage femme. C’est donc celle qui est venue chez moi et non une totale inconnue! C’est aussi elle qui m’a suivie pour les séances de rééducation.

Sachez que les sages femmes n’interviennent pas uniquement au moment des grossesses, elles peuvent assurer les suivis gynécologiques classiques (frottis…). Donc si vous vous sentez bien avec votre sage femme, songez à cette possibilité.

N’hésitez pas à en rencontrer plusieurs  avant de faire votre choix et renseignez vous sur les tarifs car certaines  pratiquent des dépassements d’honoraires.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s