Le top 10 des activités à faire pendant le congé maternité/ parental

IMG_0010

En discutant avec des futures mamans et des jeunes mamans, je me suis rendue compte que le congé maternité pouvait susciter de l’inquiétude. Lorsque l’on vit à 100 à l’heure, que l’on est investie dans son travail à 100%,  on peut avoir peur du changement de rythme. Je suis actuellement en  congé parental et pas  question de passer mon temps à faire le ménage, le repassage et à rester enfermer dans mon appart! Alors pour une question de survie mentale j’ai réfléchi  à comment mettre ce temps à profit. Je vous livre mes conclusions :

-Prendre soin de soi : Yoga, Pilates, méditation, sophrologie. Vous trouverez facilement des bouquins avec des CD audio ou des vidéos pour vous guider. Si comme moi vous avez souffert de sciatique pendant la grossesse, si comme moi vous avez le dos en compote à force de porter bébé, prenez ce temps pour vous!   J’en ai retiré de gros bénéfices aussi bien sur le plan physique que psychique !!! Je suis même devenue carrément Addict ! Réserver vous une plage horaire journalière et aménagez vous un petit coin cosy!

-Aller manger avec des amis  sur le temps de leur pause déjeuner.  Retrouvez-vous à mi-chemin.  Grace à cette idée je découvre de nouveaux endroits qui deviennent des incontournables! Le petit rendez-vous du jardin des Tuileries avec Fabien me fait vraiment plaisir ! Les amis sont contents de vous voir sur ce temps du midi, ça les change des collègues qui parlent boulot! Parfois quand on est parents c’est compliqué de dégager du temps le soir ou le week-end, alors pensez-y! Et puis quand le dej se termine, vos amis retournent au boulot et pas vous! Alors continuez la balade !

-Faire un album photo, des photos vous en avez à la pelle?  Et bien c’est le moment de les trier  et de les  retoucher . Vous allez retrouver des pépites, j’en suis certaine! Vous serez émue de voir comme le temps passe vite. Avoir un bébé c’est aussi le moment de faire le bilan,vous avez accompli tant de choses!  L’album c’est  également une bonne idée de cadeau. J’en ai confectionné un pour mes copines en  souvenir de nos années folles. J’en ai aussi fait un pour ma famille. Dans la foulée, en mode mono maniaque de l’album, j’en ai offert à mon Mari. Celui là retrace notre histoire, de notre rencontre à la naissance du bébé. De nombreuses anecdotes me sont revenues en tête et j’ai tout mis sur papier. L’idée du carnet de naissance pour votre bébé est aussi très sympa et lui fera un joli souvenir d’enfance.

-Congeler des bons petits plats, pour celles qui aiment cuisiner c’est le bon plan!  Avant la naissance on se fait un petit stock et on est bien content de ne pas manger du picard tous les jours une fois que le bébé a pointé le bout de son nez!

-Rencontrer d’autres mamans , c’est un moment unique pour faire de nouvelles rencontres. Plusieurs manières d’y parvenir s’offrent à vous,  notamment via les réseaux sociaux. Je n’étais pas fan des rencontres via internet mais j’ai changé d’avis! Je vous raconterai mon expérience personnelle dans un autre article car voilà un sujet qui me donne vraiment envie de partager.

-Ecrire un blog , vous aurez peut-être vous aussi envie de partager sur votre vie de mamans alors saisissez  le moment!  Vous pouvez créer le blog qui vous ressemble, le rendre public ou le garder secret. Vous en retirerez  forcement un bénéfice! A  la naissance de ma première fille, j’avais besoin de conseils. J’ai donc crée un groupe de Mamans sur facebook. Au début j’y avais invité quelques copines mamans. Puis de fil en aiguille mes copines ont invité leurs copines. Aujourd’hui 5 ans plus tard nous formons une belle communauté de mamans. J’y ai trouvé beaucoup d’entraide et de richesse dans les échanges.  C’est à l’occasion de la naissance de ma seconde fille que j’ai choisi d’écrire un blog public.

-Découvrir des lieux d’éveil pour les bébés, ludothèque, LAEP, bébés nageurs , médiathèque…Renseignez vous auprès vos mairies de quartier, de nombreuses activités gratuites sont proposées à destination des tous petits. Vous passerez un bon moment avec votre bébé lors des ateliers d’éveil et vous rencontrerez  d’autres parents !

-Faire de la couture, vous pouvez vous même confectionner des jolies petites choses pour bébé.  Plusieurs copines s’y sont mises et le résultat est top!

-S’investir dans la vie quartier, si vous avez un enfant à l’école vous pouvez devenir parent d’élève, vous inscrire sur les sites de rencontres de voisins, prendre le temps de parler aux voisins que vous croisez,  se renseigner des centres sociaux et des associations du coin, organiser la fête des voisins…

-Dormir, Autorisez vous à vous reposer pendant la journée en fin de grossesse ou pendant que bébé dort. Le ménage et les courses attendront ! Votre famille a besoin d’une maman en forme!

PS : ne culpabilisez pas de prendre du temps pour vous, une femme heureuse sera une maman épanouie !

PS2 : c’est aussi le moment de faire des recherches sur une réorientation professionnelle si vous sentez le besoin d’un changement de vie.

 

La sage femme en libéral , une aide précieuse avant et après la grossesse.

IMG_0745

J’ai eu des difficultés à savoir vers qui m’orienter durant ma première grossesse                Première déconvenue, ma gyneco overbookée ne faisait pas les suivis grossesse. Je me suis donc fait rapidement suivre à la maternité mais j’étais un peu perturbée de voir à chaque fois une sage femme différente. Les rendez-vous étaient à la chaine  et je ressentais une certaine frustration de ne pas pouvoir m’exprimer sur mon vécu de grossesse. L’idée n’est pas de critiquer le personnel de l’hôpital qui fait de son mieux mais qui travaille dans des conditions difficiles (sous effectif…). Personne ne m’avait non plus expliqué quel était le rôle de la sage femme. Je vais donc vous en dire un peu plus.

Le rôle de la sage femme pendant la grossesse : 

La sage femme nous examine durant les  visites obligatoires avant l’accouchement.         C’est aussi souvent une sage femme qui nous accouche. Enfin, elle assure le suivi post grossesse.  Je ne savais pas non plus en quoi consistait ce fameux suivi. Alors Je vais tout vous dire !

 Le rôle de la sage femme après l’accouchement :

Tout d’abord il faut savoir que dans de nombreuses maternités les séjours sont courts (environ 2 nuits). Les hôpitaux organisent  un suivi à la maison par une sage femme qui vient vérifier que maman se remet bien de l’accouchement et que tout roule aussi pour bébé.  La sage femme fait un petit prélèvement au bébé qu’elle envoie au labo pour vérifier qu’il n’est pas atteint de maladie. Alors je lui dis adieu à ma copine sage femme après la visite post accouchement? Ben non, parce que deux mois plus tard c’est partie pour la rééducation du périnée (vous pouvez aussi choisir un Kiné). Encore une fois je n’étais au courant de rien ! donc petit retour sur la rééducation du périnée!

La rééducation du périnée

La réeducation du perinée vous est prescrite par la maternité si besoin, il s’agit souvent de 10 séances remboursées par la sécu. Vous devez vous renseigner sur les méthodes utilisées soit le biofeedback soit la méthode manuelle, parfois les deux. Personnellement après avoir testé les deux, je préfère la manuelle (qui l’aurait cru!) Eh oui je n’aime pas trop faire des jeux vidéos en contractant mon périnée ! Autant vous dire que vous devez vous sentir à l’aise avec votre sage femme car vous allez la voir souvent! Elle entrera vraiment dans votre intimité la plus profonde. C’est aussi à elle que vous allez parler de vos premiers moments de vie avec bébé, et des questionnements vous en aurez des tonnes  (allaitement, développement du bébé…).  Avec son réseau la sage femme  peut vous orienter vers des professionnels compétents (ostéopathes , acupuncteur…) . Voilà qui rassure la jeune maman en quête d’informations!

Mon expérience : 

Donc durant ma première grossesse j’avais vu un nombre incalculable de sage femmes! Ne voulant pas revivre cette situation, je m’y suis pris autrement pour ma deuxième grossesse. J’ai rencontré ma sage femme avant mon accouchement. Sachez que vous pouvez effectuer les séances de préparation à l’accouchement avec une sage femme en libéral (prise en charge par la sécu). J’ai fait des séances de préparation classique en collectif à l’hôpital, je trouve ça bien pour s’approprier les lieux, c’est quand même l’endroit où l’on accouche ! J’ai aussi bien aimé y rencontrer d’autres futures mamans! Puis dans un  second temps ,j’ai fait des séances en individuel avec une sage femme en libéral que j’ai choisie. J’ai trouvé ses coordonnées sur le site de l’ordre des sages femmes. Je trouvais  intéressant de pouvoir échanger avec elle en individuel sur des sujets dont je n’avais pas forcement envie de parler devant d’autres mamans. Ensuite, J’ai gardé cette sage femme en suivi post accouchement. Lorsque l’hôpital a organisé mon retour à domicile, j’ai indiqué que j’avais déjà une sage femme. C’est donc celle qui est venue chez moi et non une totale inconnue! C’est aussi elle qui m’a suivie pour les séances de rééducation.

Sachez que les sages femmes n’interviennent pas uniquement au moment des grossesses, elles peuvent assurer les suivis gynécologiques classiques (frottis…). Donc si vous vous sentez bien avec votre sage femme, songez à cette possibilité.

N’hésitez pas à en rencontrer plusieurs  avant de faire votre choix et renseignez vous sur les tarifs car certaines  pratiquent des dépassements d’honoraires.